Considéré comme étant un trouble compulsif de l’alimentation, l’anorexie mentale est une pathologie comparable à l’hyperphagie ou à la boulimie.  Peu de gens sont conscients de la gravité de cette maladie mais plusieurs personnes dans le monde en sont victimes. Pour certains, c’est un combat de tous les instants. Ils essayent à tout prix d’éviter de prendre du poids. Elle résulte d’une peur irrationnelle souvent apparenté à de la phobie. L’obésité et le gain de poids sont sources d’anxiété extrême et d’angoisse quotidienne. Ces patients effectuent une diète restreinte et irréfléchie. Les conséquences sont dangereuses et parfois irréversible.

Origines et causes de l’anorexie mentale

Plusieurs études scientifiques ont démontré que ces phénomènes psychiques ne sont pas qu’un état passager mais une pathologie avérée qui touche des millions d’individus dans le monde. Les raisons qui poussent les patients à avoir ce genre de pensée est jusqu’à aujourd’hui difficile à expliquer, tant elles sont complexes. D’après des examens détaillés et des analyses approfondies, les facteurs déclencheurs de ces troubles sont variés. Que ce soit des causes psychologiques, sociales, familiales ou génétiques, les symptômes constatés sont relativement identiques. Même si concrètement, aucun type de gène n’a encore été déterminé avec exactitude, cette hypothèse n’est pas à écarter.

Si plusieurs femmes de la famille ont déjà souffert de ces troubles, les probabilités qu’une autre femme les contracte sont élevées. Des expérimentations ont été mené face à des jumelles monozygotes. Si l’un entre elles sont sujets à l’anorexie, les chances que l’autres souffrent des mêmes manifestations passent à 57 %. D’un point de vue métabolique, lorsque l’individu présente une carence hormonale, les risques sont décuplés. La sérotonine étant un pont qui assure la transmission des influx nerveux, elle est une des causes principales de l’anorexie. Contrôlant les fonctions liées à la satiété, les dysfonctionnements viennent de là. 

Conséquences et complications

Cette maladie crée chez les victimes un désordre mental et psychologique grave. Malheureusement, les enfants peuvent également souffrir de ces troubles. Avec l’amaigrissement excessive, il y a un retard de croissance avéré. Accompagné de nombreuses complications comme l’anémie, l’hypotension et les troubles cardiaques, cette maladie est un vrai calvaire pour les victimes. Les muscles faiblissent et un déficit en calcium est souvent observé. Par conséquent, le risque d’ostéoporose est extrêmement élevé. Dans des rares cas, l’absence de règle est constatée chez la femme.  En raison des nombreux vomissements, l’œsophage se gonfle et le rythme cardiaque est ralenti. En ingurgitant des substances laxatives, le tube digestif manque de vigueur et son activité se ralentit.

L’insuffisance rénale n’est pas écartée face à la carence en potassium.  Par la suite de complications graves et incontrôlée, la mort est inévitable. Ce funeste destins est renforcés par les idées suicidaires des patients. Avec l’angoisse et la dépression accrue, l’individu concerné perd confiance en eux se tourne vers cette fatalité comme seule porte de sortie. Toutefois, la situation n’est pas désespérée et il serait judicieux d’effectuer une consultation psychologue à Mouscron. Si les traitements sont appliqués à la lettre et que les patients sont pris en charge, les complications disparaissent.