L’infidélité est un des signes qui peuvent montrer qu’il y a quelque chose qui ne va plus dans le couple. Elle pousse souvent à des comportements regrettables, que ce soit de la part du trompeur ou du trompé. Si vous connaissez ce genre de trahison dans votre relation, à quel moment décider de rompre ?

L’infidélité, un engrenage destructeur d’un couple

Des fois, on ne comprend pas qu’est-ce qui pousse notre partenaire à nous être infidèle, même si on pense qu’il n’y avait pas de problèmes apparents dans la relation. Là encore, on se trompe, car il faut  savoir que l’infidélité est souvent un symptôme d’une crise dans le couple. Le trompeur veut solutionner directement à court terme un problème à long terme qu’il n’a pas su exprimer.

Effectivement, on pense éliminer les conséquences du problème. Pourtant, ce n’est pas le souci en question qui est traité, donc cette tentative est toujours vouée à l’échec. Encore plus pire lorsque ce grand secret voit le jour, la crise engendre une autre crise qui peut faire chuter encore plus vite la relation.

Même s’il y a une multitude de situations qui pousse un partenaire à être infidèle, il y a souvent un point commun à connaitre. Cela peut être un problème de fond auquel l’un désire moins l’autre, ou fait passer travail, amis ou famille avant son couple, ou est trop pris par les enfants…

Se faire aider pour maintenir la relation

Reprendre un cours de vie normale est très difficile après un cas d’infidélité, mais il est toujours envisageable de se faire aider pour régler rapidement ce problème. Le couple peut, par exemple, suivre une thérapie. Si le problème se situe dans le cadre de la sexologie, il peut demander le tarif de consultation d’un sexologue à Woluwe Saint Lambert et y prendre rendez-vous.

Par ailleurs, si le couple n’a pas le temps de suivre une séance de thérapie, qui est la meilleure solution, il peut opter pour une autothérapie. Pour ce faire, les deux partenaires peuvent acheter un livre s’adressant aux couples qui souhaitent comprendre l’infidélité et agir face à cela. Ils y trouveront des conseils, ou encore des exemples de cas similaires qui pourront les aider à surmonter le problème.

Poursuivre ou en rester là ?

Parfois, l’infidélité est une expression des non-dits, donc elle n’est pas forcément un signe pour rompre même si c’est douloureux de découvrir cet acte de tromperie. Bien sûr, si le couple se met d’accord et pense être capable de trouver des solutions durables à leurs problèmes.

Pour ce faire, le trompeur doit avouer tout de suite pour ne pas entasser de nouveaux mensonges sur les anciens. À savoir que plus on est sincère, plus il y a de fortes chances de sauver le couple. Il doit aborder le vrai problème et demander un vrai pardon.

De son côté, la personne trompée doit être apte à affronter le problème en procédant à une réelle réparation. En effet, si cette dernière n’est pas envisagée, le reproche, la blessure et la méfiance referont surface un jour ou l’autre. Cette personne doit également se remettre en question, puis pardonner. En outre, si le trompeur ne reconnait pas sa faute et s’il n’a pas la volonté de réparer ou si c’est une énième infidélité, il vaut mieux en rester là et changer de vie.