La dyspareunie est le terme médical que l’on utilise pour définir les douleurs que ressent une femme pendant un rapport sexuel. Elle peut être provoquée par différents facteurs et cause des gênes et des soucis de santé physiques, voire psychologiques. Ce type de problème sexuel peut être résolu. Il suffit de suivre un traitement approprié.

Manifestation et causes de la dyspareunie

Faire un diagnostic sur ce problème n’est pas facile. Parmi les symptômes permettant de reconnaître la dyspareunie, citons les douleurs. Celles-ci peuvent se manifester par des crampes, des brûlures, des contractions, ou encore des picotements. Le problème, c’est que ces signes peuvent être ceux d’une autre maladie. Nombreuses sont les causes de l’apparition de la dyspareunie.

Causes psychologiques

S’il vous semble que la cause de votre dyspareunie est d’ordre psychologique, la consultation psychologue à Molenbeek-Saint-Jean vous est recommandée. Vous pouvez vous confier en toute confidentialité à l’expert. Il peut vous donner des conseils pour gérer la situation. Un psychologue professionnel peut aussi vous orienter vers un confrère gynécologue pour vous soigner.

Parmi les causes psychologiques de la dyspareunie, on peut citer :

  • un antécédent d’abus sexuel ou de viol
  • le stress
  • la dépression
  • la baisse de la libido
  • la fibromyalgie
  • les conflits dans le couple
  • le manque d’estime de soi.

Causes organiques

La dyspareunie peut aussi être causée par :

  • des causes infectieuses
  • une inflammation du col de l’utérus
  • une cystite bactérienne
  • des maladies dermatologiques
  • des varices vulvaires
  • un antécédent d’hystérectomie
  • un canal vaginal étroit
  • des hémorroïdes
  • l’usage de produits mal tolérés comme les crèmes ou gels spermicides.

Les traitements pour remédier à la dyspareunie

La cause de la dyspareunie peut donc être organique ou psychiatrique. Peu importe, mais il est indispensable de traiter le problème de façon appropriée chez un expert ad hoc. En général, pour résoudre les soucis liés à la dyspareunie, la combinaison des traitements physique et psychothérapeutique est efficace. Parmi les traitements organiques, on distingue :

  • l’utilisation d’un gel lubrifiant
  • le traitement par antibiotique
  • la chirurgie réparatrice
  • le traitement hormonal
  • l’application d’anesthésiant local
  • la mise en place de dilatations vaginales à la bougie

Pour remédier à la dyspareunie d’origine psychogène, vous pouvez :

  • suivre une psychothérapie
  • suivre une rééducation périnéale
  • suivre une thérapie de couple
  • suivre des séances de sexothérapie
  • apprendre des techniques de détente et de respiration.

Consulter un spécialiste en cas de dyspareunie

Il ne faut pas attendre pour faire une consultation en cas de dyspareunie. Dès que vous ressentez des douleurs lors de vos rapports sexuels, vous pouvez consulter un gynécologue ou une sage-femme. Si la cause est d’ordre organique, ce sont des professionnels qui connaissent bien ce genre de problème. Ils peuvent dans ce cas vous prescrire le traitement adéquat. Si vous avez des douleurs anormales lors des rapports sexuels ou bien des saignements déclenchés, ceux sont les professionnels à voir.

Dans le cas où les douleurs persistent et s’installent, celles-ci provoquent souvent une angoisse d’être pénétrée. Cela risque même de faire apparaître un vaginisme. Il faudra alors demander l’aide d’un psychothérapeute ou d’un sexologue afin de retrouver une sexualité normale.